l'orée du bois

logement à ploemeur
collectif de logements à ploemeur
  • Projet :

    Collectifs de logements

  • Maître d'ouvrage :

    Aiguillon Construction

  • Lieu :

    Ploemeur

  • Année :

    2019

  • Mission :

    Concours

  • Surface plancher :

    1 494m²

  • Coût du projet :

    1 927 000€ HT

  • Etat :

    Lauréat

  • Maitre d'oeuvre :

    Trace et Associés (architecte mandataire)

  • Cotraitants :

    non défini

  • Programme :

    30 logements, traitement des espaces verts, réflexion sur les accès

  • Labellisation :

    RT 2012

  • Images :

    Trace et Associés

Enjeux : 
Le renouvellement urbain est sans doute l’enjeu majeur de la ville, en ce début de 21° siècle. Ceci justifie à lui seul toute la motivation que nous mettons dans l’implication pour un tel projet. Celui-ci recèle néanmoins des spécificités qui lui sont propres et notamment, il interroge les concepts de densité, de porosité, de prise en compte des enjeux environnementaux et de dialogue entre projet et espace public. Il est certes nécessaire de s’interroger sur la forme de l’habitat de demain, mais également sur l’espace dans lequel il s’inscrit, sur la rue de demain. Ici nous est donnée l’opportunité de mettre en application des concepts appliqués et des solutions qui répondent aux enjeux contemporains de ce qu’est la fabrication de la ville.

Intentions : 
Le site permet l’implantation de deux collectifs de 15 logements, face à l’école maternelle publique Paul Gauguin. Le décalage entre les deux collectifs permet une liaison douce vers les accès de chaque bâtiment ainsi qu’au sentier existant pour rejoindre la rue de Quéven à l’ouest. Le pôle d’activité communal est implanté en première ligne du projet, marquant son entrée et permettant de conserver les accès existants au site existant situé à l’est, ainsi que celui du second départ de sentier dans les bois, rejoignant l’étang du Ter. Le pôle devient donc un point central entre le projet de logements, l’habitat collectif et individuel environnant, et l’école maternelle. L’écriture architecturale emprunte de sobriété ne doit servir, à notre sens qu’à servir l’espace public. La succession de toitures à pentes est une réponse contemporaine à l’architecture locale, et confère une dimension domestique à l’ensemble.

trace et associés - brest nantes paris