ar balan

habitat individuel groupé à plouider
construction de maisons à plouider
habitat individuel groupé
habitat individuel groupé à plouider
  • Projet :

    Habitat Individuel Groupé

  • Maître d'ouvrage :

    BMH Brest Métropole Habitat

  • Lieu :

    Plouider - 29260

  • Année :

    2017

  • Mission :

    Concours

  • Surface plancher :

    418m²

  • Coût du projet :

    434 700€ HT

  • Etat :

    Non lauréat

  • Maitre d'oeuvre :

    Trace et Associés (architecte mandataire)

  • Cotraitants :

    Obiose Ingénierie, Crayons des Jardins, Cabinet Ollivier

  • Programme :

    Construction de 5 logements individuels

  • Labellisation :

    RT 2012

  • Images :

    Trace et Associés

Enjeux : 
La décision affichée par tout le secteur de la construction en matière de développement durable marque une volonté d’imposer la dimension environnementale dans le domaine du logement. Celui-ci a une grande responsabilité en faisant en sorte qu’à la conception ancienne du logement salubre née au siècle dernier fondée sur les notions d’utilitarisme et de productivisme se substitue celle d’un habitat environnemental construit pour les générations futures. Au final l’habitat durable s’inscrira dans le quotidien. Une nouvelle offre doit être développée pour faire face à la paupérisation des ménages, mais aussi à la difficulté de montage des opérations de construction. Sans renier la qualité architecturale et l’intégration à un quartier, de nouveaux concepts doivent être explorés en gardant à l’esprit que des humains vont vivre dans le résultat de nos études et réalisations. Pour assurer la qualité de vie des générations futures la maîtrise du développement durable des ressources de la planète est devenue indispensable.

Intentions : 
En route vers la mer, de Lesneven vers la baie de Goulven le parcours est jalonné d’indice qui annonce l’issue du trajet. Le Bourg de Plouider est la dernière étape avant la descente vers la plage. L’environnement architectural est majoritairement composé de maisons individuelles d’expression traditionnelle : volumes simples, toitures à deux pentes proches de 45°, percements sobres. L’ensemble fonctionne alors comme une succession rythmique qui s’approche des cabines de plage que l’on trouvait autrefois le long du littoral. Cet aspect est renforcé par le choix des matériaux : alternance de bardage métallique sombre et de bois, traitement des clôtures, végétation de dunes. En passant devant ce projet à pied, à vélo, en voiture, on sait d’instinct que le but de la promenade est proche, qu’en haut de "la butte", on apercevra la plage …

trace et associés - brest nantes paris