pause sur le sentier des douaniers

gites ruraux à lannilis
gites ruraux à lannilis finistere
gites à lannilis finistere
gites à lannilis finistere
décoration intérieure d'une maison rénovée avec mur jaune
décoration intérieure dans un salon
  • Projet :

    Création de gîtes ruraux

  • Maître d'ouvrage :

    SCI Kerasquer

  • Lieu :

    Lannilis - 29870

  • Année :

    2014

  • Mission :

    BASE + OPC

  • Surface plancher :

    1 300m²

  • Coût du projet :

    930 000€ HT

  • Etat :

    Livré

  • Maitre d'oeuvre :

    Trace et Associés (architecte mandataire)

  • Cotraitants :

    Green Eco Habitat + Apave + Yannick Ollivier Géomètre Expert Foncier DPLG

  • Programme :

    Rénovation d'un ancien corps de ferme en chambres d'hôtes et maison d'habitation.

  • Labellisation :

    RT 2012

  • Images :

    Trace et Associés

Enjeux :
Le projet se situe au lieu-dit Kerasquer Vraz, à Lannilis. Le terrain arboré est ponctué de plusieurs constructions. La situation, la végétation existante et la superficie du terrain, sont autant de caractéristiques qui rendent les maisons d’habitation peu visibles depuis les voies de circulations routières. Cette propriété familiale était inoccupée depuis plusieurs années. Afin de ne pas se séparer de ce bien et de le valoriser, les propriétaires ont décidé de venir y vivre et d’y créer des gîtes ruraux. La configuration des lieux et son emplacement privilégié, non loin du GR34, le fameux sentier des douaniers, sont idéals pour concrétiser ce projet. La seule règle et non des moindre est donnée par le règlement d’urbanisme, qui impose de rester dans l’emprise des bâtiments existants. Le choix a été fait de réhabiliter les deux bâtiments principaux de la propriété, tout en réfléchissant immédiatement à un projet possiblement évolutif si toutefois l’activité venait à se développer. Dans un premier temps, le projet devra comporter 4 chambres d’hôtes double ainsi qu’un studio avec deux chambres, mais aussi le nouveau lieu d’habitation des propriétaires.

Intentions : 
L’intention est de créer ici une ambiance sobre, calme et propice à la promenade. Le parti architectural s’appuie sur les volumétries traditionnelles existantes (murs de pierres, couverture en ardoises à deux pentes), et sur l’espacement entre les bâtiments calés sur le gabarit de l’existant et laisse place à la notion de greffe contemporaine en assurant le contraste respectant les éléments sensibles des constructions existantes. Les façades sont principalement traitées avec deux matériaux : la pierre et du bardage vertical noir. Les volumes sont majoritairement traités par des couvertures ardoise à deux pans, pour respecter l’architecture traditionnelle de la région et de la ferme existante. Les toitures plates sont traitées en toitures végétalisées. Les façades sont ponctuées par des panneaux de couleur primaires, en contrepoint des masses vitrées. Les percements des volumes créent un rythme vertical régulier qui oscille entre tradition et modernité, dans un souci d’expression architecturale simple et juste.

trace et associés - brest nantes paris