léon de l'elorn

nouveau quartier à landerneau
nouveau quartier à landerneau dans le finistere
quartier à landerneau
  • Projet :

    Nouveau quartier à Landerneau

  • Maître d'ouvrage :

    Finistère Habitat

  • Lieu :

    Landerneau - 29 800

  • Année :

    2019

  • Mission :

    BASE

  • Surface plancher :

    29 620m²

  • Coût du projet :

    85 306 000€ HT

  • Etat :

    Etude en cours

  • Maitre d'oeuvre :

    Trace et Associés (architecte mandataire)

  • MOE :

    N.C.

  • Programme :

    Réflexion sur la conception d’un nouveau quartier à Landerneau.

  • Labellisation :

    RT 2012

  • Images :

    Trace & Associés

Enjeux : 
Quatrième ville du Finistère, Landerneau est en pleine expansion. Aussi, la ville prévoit la création de nombreux emplois dans les années à venir. C’est pourquoi Landerneau songe dès à présent à son développement urbain et à la création de nouveaux logements, qui pourraient accueillir cette nouvelle population. L’un des projets majeurs est de transformer un ancien site industriel en nouveau quartier : le quartier du Bois Noir. Celui-ci recevrait des logements mais aussi des espaces tertiaires et quelques commerces.

Intentions : 
Le quartier du Bois Noir est situé stratégiquement à Landerneau : il se trouve à l’ouest du centre-ville et à moins d’un kilomètre de ce dernier. Afin de le faire dialoguer avec l’ensemble de la ville, nous avons fait le choix de le rendre le plus traversant possible. Ainsi, six accès sont prévus, et traités à des échelles variées pour permettre à l’ensemble des flux de cohabiter le plus sereinement possible. Au Sud sont implantés les bureaux et les commerces afin d’offrir une barrière visuelle et sonore aux logements, puisque le quartier borde la route départementale. Quant au cœur de ce nouveau projet, il est destiné aux logements collectifs. Enfin, l’ouest du quartier accueillera des logements intermédiaires et individuels afin de répondre au bâti avoisinant dont les gabarits sont plus petits. Une attention particulière est portée aux espaces verts et cheminements piétons et vélos, qui sont autant d’espaces qualitatifs venant faire la jonction entre les masses bâties

trace et associés - brest nantes paris